Entretien-Marie-Laure N’Goran (Présentatrice à la Rti) : ”Sois belle, travaille pour participer au développement”

Entretien-Marie-Laure N’Goran (Présentatrice à la Rti) : ”Sois belle, travaille pour participer au développement”

La journaliste-présentatrice à la Radiodiffusion télévision  ivoirienne-Rti, Marie-Laure N’Goran, lauréate du Prix Africain de Développement en trois années successives (2016-2017-2018) a invité les femmes à être belles, travailleuses pour participer au développement de leur nation. Message adressé dans une interview accordée à femmeinfos.ci, lors du lancement du Prix Africain de Développement, le jeudi 17 janvier 2019 à Abidjan.

Que pensez-vous de l’initiative du Prix africain de développement ?

Le prix initié par IPS-COM dénommé Prix africain de développement est une très belle initiative qui encourage au travail. En tant que lauréate, je voudrais dire merci à tous ceux qui m’ont désigné parce que c’est par sondage que les différents lauréats sont désignés. Je pense que c’est le travail qui est célébré, le travail bien fait surtout.

En tant que lauréate en trois années d’affilé, quel conseil pouvez-vous donner aux femmes ivoiriennes pour le développement de la nation voir de l’Afrique ?

En tant que femme lauréate, C’est une manière de montrer que les femmes peuvent. Et on peut tout faire. Et surtout, qu’aujourd’hui il n’est pas question de ”sois belle et tais-toi”. Mais: ”Sois belle, travaille pour participer aussi au développement de la nation”. C’est donc une très grande fierté pour moi de pouvoir travailler dans le domaine que j’ai choisi, qui me passionne énormément c’est-à-dire, le journalisme. Avec ce prix, c’est un message qui est lancé pour aller de l’avant parce que pour tous ceux qui t’ont choisi et t’ont fait confiance, il faut travailler davantage pour mériter cette confiance.

Quelle appréciation avez-vous de ce prix qui prend un virage aujourd’hui en passant à l’échelle internationale ?

C’est une bonne initiative car ce prix célèbre l’excellence. Donc virer à l’internationale, je pense que c’est l’excellence qui est encore célébré et tous les lauréats désignés seront reconnus mondialement. C’est vraiment à encourager.

A qui dédiez-vous ce prix ?

Je ne suis pas encore désignée (rire). Je dédie ce prix à toux ceux qui aiment le travail, et surtout à toutes les femmes pour dire qu’on peut faire et on peut bien faire.

Par Rebecca Traoré

Kadja

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *