Côte d’Ivoire/Erosion côtière : le cas de Lahou-Kpanda au centre des préoccupations

Côte d’Ivoire/Erosion côtière : le cas de Lahou-Kpanda au centre des préoccupations
Au terme des échanges, le Ministre de l’Environnement et du Développement durable, Joseph Séka Séka, a annoncé une mission d’urgence à Lahou-Kpanda.

25-01-2019 (femmeinfos.ci) Au cours d’une rencontre d’urgence à son cabinet, le jeudi 24 janvier 2019, le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, le Professeur Joseph Séka Séka a échangé avec les autorités administratives et municipales de Grand-Lahou, au sujet de la localité de Lahou-Kpanda qui subit les conséquences de l’érosion côtière.

De la présentation du triste tableau par le Préfet du Département de Grand-Lahou, Bamba Souleymane, il ressort que devant l’avancée de la mer, les activités économiques tournent au ralenti, tandis que des riverains s’aventurent de plus en plus dans des opérations d’exhumation des corps de leurs défunts, pour éviter qu’ils soient engloutis par l’eau.

Il n’en fallait pas plus pour que le Ministre Joseph Séka Séka annonce une mission d’urgence des experts du Ministère de l’Environnement et du Développement dès la semaine prochaine dans le village de Lahou-Kpanda, en vue d’y recueillir les doléances des populations et rechercher ensemble des pistes de solutions. En attendant, il a présenté le Projet WACA-RESIP (Projet Régional pour la Résilience des Zones Côtières Ouest-Africaines) dont les travaux avancent pour pallier à ce phénomène d’érosion côtière.

Selon lui, ce projet lancé en novembre 2018 a pour but d’aider les pays à harmoniser la gestion de leurs infrastructures et ressources naturelles, afin d’accroître leur résilience au changement climatique en général, à l’érosion côtière et aux inondations en particulier. Le projet WACA –RESIP est financé à hauteur de 15,8 milliards Fcfa par la Banque Mondiale, et s’étend sur une période de 5 ans. La Côte de Grand-Lahou a été choisie pour la phase pilote au niveau de la Côte d’Ivoire.

Au nom de la population, le premier adjoint au maire de la commune de Grand-Lahou, Djaha Jean, a remercié le Ministre de l’Environnement et du Développement durable pour l’intérêt qu’il accorde à la catastrophe de Lahou-Kpanda.

Sonia Traoré

Idrissa Konate

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *