Côte d’Ivoire-Korhogo : de la préfecture à la primature, Daouda Ouattara exhorte les populations à préserver les acquis de cohésion et de paix

Côte d’Ivoire-Korhogo : de la préfecture à la primature, Daouda Ouattara exhorte les populations à préserver les acquis de cohésion et de paix

27-01-2019 (femmeinfos.ci) Après près de 9 ans de présence en tant que Préfet de région et préfet du département de Korhogo, ‘’l’inamovible’’, Daouda Ouattara a fait ses adieux à ses administrés. C’était au cours de la cérémonie de salut au drapeau, le mardi 22 janvier dernier, dans l’enceinte de la préfecture de Korhogo.

« Je vous adresse un fraternel au revoir. Il s’agit bien d’un au-revoir et non d’un adieu. Nous nous reverrons certainement en d’autres circonstances et je dirais même plus régulièrement que vous ne le pensez. On dit, souvent, que les séparations, même les plus souhaitées ont leur mélancolie », s’est adressé, dans une voix marquée par l’émotion, le Préfet Daouda Ouattara.

Puis, il s’est félicité du climat de paix et de cohésion sociale qui a prévalu, selon lui, tout au long de son magistère. « Notre région a été citée en exemple à plusieurs reprises en termes de stabilité, de prospérité économique, de sécurité et de quiétude. Elle n’a pas été très affectée par les différents remous sociaux et autres convulsions qui ont été observés en 2018 », s’est-il réjoui.

Avant d’exhorter l’auditoire à « préserver et à maintenir cette cohésion sociale et le climat de paix face aux prochaines échéances électorales de 2020 » a sensibilisé le ‘’dinosaure’’, comme l’appelle-t-on affectueusement à Korhogo. Le fait est que Daouda Ouattara vient d’être nommé conseiller spécial du Premier ministre, en charge des élections. C’est en octobre 2010, au plus fort de la crise postélectorale, qu’il avait pris ses fonctions à Korhogo en tant que préfet.

Préfet hors grade, avec à son actif plusieurs distinctions et ‘’faits d’arme’’, il est réputé très travailleur et ayant une parfaite maîtrise de l’administration territoriale et des dossiers. Cette cérémonie ‘’spéciale’’ de salut au drapeau qui était la dernière du préfet Daouda Ouattara,  s’est déroulée en présence des directeurs et chefs de service, de la chefferie traditionnelle, des cadres et élus, des leaders religieux et communautaires, ainsi que de nombreux membres de la société civile.

Soro Djeneba Tiékoungo, correspondante régionale

Idrissa Konate

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *