Exploitation clandestine : le poste forestier de Bingerville met la main sur une quantité importante de bois issus de sciage à façon

Exploitation clandestine : le poste forestier de Bingerville met la main sur une quantité importante de bois issus de sciage à façon
L’une des bennes chargée de bois sciés au poste des Eaux et forêts de Bingerville.

23-02-2019 (femmeinfos.ci) Belle prise que celle effectuée, dans la matinée du vendredi 22 février 2019 par le Chef de poste des Eaux et forêts de Bingerville, le Lieutenant Franck Rabet, et plusieurs de ses éléments dans les villages d’Adjin et Ankouyaté. Ils ont réussi à mettre le grappin sur plusieurs bois sciés de façon artisanale et qui étaient prêts à être mis dans le circuit de vente sans respecter les normes en la matière.

« Il s’agit de plusieurs saisies de bois sciés issus du sciage à façon », soutient le patron des soldats de la forêt de Bingerville. Selon lui, en effet, cette opération fait suite à une information anonyme qui l’a amené a opéré une descente dans ces deux villages situés sur le flanc lagunaire de l’ancienne capitale de la Côte d’Ivoire.

« Nous y avons procédé à une série de saisies constituées essentiellement de planches et de madriers d’une valeur marchande estimée à environ plusieurs millions Fcfa », ajoute le Lieutenant Franck Rabet. Pour lui, les populations riveraines de ce flanc lagunaire constituent les premiers suspects. « Mais après maintes interrogations, personne n’a voulu endosser la responsabilité. Nous avons donc évacué les objets de la saisie au poste, à partir de trois véhicules bennes de type Kia, puis avons entamé la procédure d’enquête, en vue de l’établissement du Procès-verbal », précise le Chef de poste des Eaux et forêts de Bingerville.

Cette opération salutaire fera tâche d’huile dans le milieu des fossoyeurs de l’économie nationale, notamment ceux qui ont choisi le raccourci de l’abattage illégal des essences forestières, pour en faire du bois scié, en vue de le mettre sur le marché, s’excluant alors de la rigueur fiscale.

Sonia Traoré

Idrissa Konate

ARTICLES SIMILAIRES

Un commentaire sur “Exploitation clandestine : le poste forestier de Bingerville met la main sur une quantité importante de bois issus de sciage à façon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *