ABIDJAN-JOURNÉE DE LA FEMME: VICTORINE SOKO (OFREPCI) PARTAGE LA JOIE DES FEMMES BATTANTES

ABIDJAN-JOURNÉE DE LA FEMME: VICTORINE SOKO (OFREPCI) PARTAGE LA JOIE DES FEMMES BATTANTES

Par H.MAKRE

A l’occasion de  la Journée Internationale  de la Femme célébrée le 8 mars de  chaque année dans  le monde entier, la présidente de  l’Organisation des  femmes  reporters  photographes de Côte d’Ivoire-(OFREPCI), VICTORINE SOKO KADJA est allée  à la rencontre des femmes. En compagnie de  l’équipe de ledebativoirien.net et femmesin.ci, elles discute et échange  avec les femmes battantes ivoiriennes dans la capitale économique ivoirienne, Abidjan.

Une Vidéo qui partage la joie des femmes qui se lèvent de  bonne heure  pour soutenir leur famille. Normal qu’elles soient  magnifiées en cette  journée du 8 mars qui leur est consacrée et dédié.

A PROPOS DE VICTORINE SOKO

Née à Aboisso, Diekouehi Kadja Victorine dit VICTORINE SOKO, présidente de  l’Organisation de Femmes Reporters photographes de Côte d’Ivoire-OFREPCI, est  diplômée des beaux-arts de côte d’ivoire, où elle obtient un diplôme national en photographie.

A Dakar au Sénégal, grâce à la FIFA, elle sort haut les mains avec un Diplôme de photo sportive. Ensuite un Certificat de photographie délivré par l’ambassade des USA à Abidjan, lui permet de peaufiner ses armes à travers un stage de formation au quotidien gouvernemental ivoirien,  Fraternité Matin.  Armée et lancée sur le marché de l’emploi, elle dirige de main de maitre un studio photo de renom,  le studio «Adolain» créé par dame Fatou Sylla 1ère   femme entrepreneur photographe de Côte d’Ivoire. Et c’est sans surprise que quelques années plus tard, en 2015 que Victorine Soko reçoit le prix de la Fondation Fatou Sylla, des femmes leaders.

UN TALENT RECHERCHE

En plus d’être son gagne-pain, la photographie est pour cette jeune dame un moyen d’expression pour elle. C’est pourquoi, Le quotidien,  Abidjan 24, l’Hebdomadaire Le jeune démocrate, Journal bonsoir, Sport Mag, Multi sport, Nouveau navire, un journal économique portuaire, Toujours, Afrique Matin et autres s’arracheront son talent. Disponible et au service, Victorine Soko est Membre de l’Association des femmes sportives de Côte d’Ivoire, membre du Réseau des femmes journalistes et professionnel des medias dirigé par Agnès Kraidy, journaliste émérite,  elle est membre de l’association des photographes sportifs, puis Membre du Réseau Fatou Sylla des femmes leaders et entrepreneur de Côte d’ivoire, elle est cooptée pour être membre de RASALAO.

VICTORINE SOKO, UNE FEMME ACTIVE

Membre des femmes journalistes sportives et celui des photographes sportifs de sn  pays, elle est   poussée en fin de compte  par son dynamisme, depuis 4 ans, à la tête de l’organisation des femmes reporters photographes de côte d’ivoire, OFREPCI. Ce qui ne l’empêche aucunement de mettre ses services et compétences aujourd’hui au service de  la Communication d’une prestigieuse institution ivoirienne. Elle redonne à la journée internationale dédiée à la femme toute sa place dans ses activités, à travers son dynamisme au service de  la cause de  la femme et surtout de  la jeune fille. Par des expositions  photo de  la femme en activité, Victorine SoKo et son équipe  préparent activement  ‘’LE GRAND PRIX DU MERITE FEMININ’’.

De la gaieté, elle en redonne autour d’elle par un sourire traduisant  une bonne humeur au quotidien, Victorine SOKO  appelle, la femme à son auto prise en charge. «Il y a tant de défis à relever pour la femme et par la femme. Femme levons-nous et battons-nous pour notre autonomie par le travail, toujours bien fait», déclare la présidente VICTORINE SOKO, pour le leadership de la femme.

PAR HERVE MAKRE

Kadja

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *