Côte d’Ivoire : qui sont les 8 amazones du nouveau gouvernement Amadou Gon Coulibaly ?

Côte d’Ivoire : qui sont les 8 amazones du nouveau gouvernement Amadou Gon Coulibaly ?

6-9-2019 (femmeinfos.ci) La composition de la nouvelle équipe gouvernementale, chapeautée par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, a été rendue publique dans l’après-midi du mercredi 4 septembre 2019, par le Secrétaire général du Gouvernement, Patrick Achi.

Chargée de la mise en œuvre de la politique sociale du Gouvernement, cette équipe comprend 8 femmes que l’on pourrait qualifier d’amazones dans ce groupe de mission essentielle pour le Président de la République, Alassane Ouattara. Sept d’entre elles sont des anciennes qui ont déjà fait leur preuve. Celles-ci sont rejointes par la Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, chargée de l’Autonomisation de la Femmes, Mys Belmonde Dogo.

Zoom sur ces différentes amazones qui ont la lourde charge d’accompagner ce groupe d’hommes dans les différentes missions de développement, de lutte contre la pauvreté, de réconciliation et de cohésion sociale du nouveau Gouvernement Amadou Gon Coulibaly.

1-Kandia Kamissoko Camara, Ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle.

Doyenne parmi les anciennes, Kandia Camara figure parmi les Ministres qui ont plus de longévité au Gouvernement. Nommée Ministre de l’Education nationale à la faveur de l’arrivée au pouvoir du Président Alassane Ouattara en avril 2011, elle a surpris même les plus sceptiques qui doutaient de sa capacité à assurer l’harmonie au sein de la famille de l’éducation nationale. Cette prouesse a si bien aiguisé la confiance entre elle et le Chef de l’Etat qui lui permet de toujours poursuivre cette mission délicate.

2-Anne-Désirée Ouloto, Ministre de l’Assainissement et de la Salubrité.

Nommée affectueusement ‘’Maman Bulldozer’’, pour son courage et sa détermination à assainir les voies et espaces publics anarchiquement occupés par des opérateurs économiques, dans le cadre de leurs activités et au grand dam des riverains, Anne-Désirée Ouloto cumule plus de huit ans au sein du gouvernement depuis sa nomination en mars 2012.

3-Nialé Kaba, Ministre du Plan et du Développement.

Première femme à avoir occupé le portefeuille ministériel de l’Economie en Côte d’Ivoire, dans le premier Gouvernement Daniel Kablan Duncan formé en novembre 2012, Nialé Kaba continue toujours de bénéficier de la confiance du Président de la République et du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Femme très discrète, elle a réussi à fédérer toutes les forces vives du Bounkani autour de la politique d’Alassane Ouattara.

4-Raymonde Goudou Coffie, Ministre de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service public.

C’est le 13 mars 2012 qu’elle fait son entrée dans le Gouvernement Jeannot Ahoussou Kouadio, comme Ministre de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, Porte-parole adjoint du Gouvernement. Lorsqu’elle hérite du portefeuille de la Santé et de l’Hygiène publique en novembre de la même année, Dr Raymonde Goudou Coffie se présente en véritable rempart contre la pénétration du virus Ebola sur le territoire ivoirien.

5-Mariatou Koné, Ministre de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté.

Elle se présente comme la plus maternelle du Gouvernement. Mariatou Koné symbolise la maternité constante de l’équipe gouvernementale, eu égard à sa proximité avec les victimes des différentes crises et catastrophes.

6-Ramata Ly-Bakayoko, Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant. La vieille-mère du Gouvernement veille scrupuleusement au grain, quant à toutes les questions concernant les droits de la femme et de l’enfant.

7-Aimée Zebeyoux, Secrétaire d’Etat auprès du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, chargée des Droits de l’Homme.

Pur produit de la société civile, Aimée Zebeyoux est experte en Droits de l’Homme et endimanche si bien les vêtements de gardienne des Droits de l’Homme en Côte d’Ivoire. Elle a pour mission principale de veiller au respect des Droits humains sur l’ensemble du territoire national.

8-Mys Belmonde Dogo, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, chargée de l’Autonomisation des Femmes.

Perçue comme la benjamine des Amazones du Gouvernement, Mys Belmonde Dogo fait partie des 20 femmes les plus influentes de Côte d’Ivoire identifiées par le magazine Jeune Afrique. Vice-présidente de l’Assemblée Nationale Madame le Député de la circonscription électorale de Dignago-Galébré-Guibéroua a désormais la lourde mission d’élaborer les stratégies d’autonomisation des Femmes ivoiriennes.

Sonia Traoré

Idrissa Konate

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *