Abidjan: à 24 ans il viole une fillette-il séjourne  en prison

Abidjan: à 24 ans il viole une fillette-il séjourne  en prison

Les priorités ne sont souvent pas les mêmes. Alors que le monde entier est préoccupé par l’éradication de la pandémie à Coronavirus, une fillette de cinq (5) ans dénommée Yasmine a été sauvagement violée par un jeune homme de 24 ans, Adama Koné ivoirien. C’était le mercredi 18 mars 2020 à la cité verte dans  la commune de Yopougon. La petite fille à été prise secrètement par son agresseur entre ses camarades, pour être conduite dans une maison inachevée où l’ignoble acte a été commis. Les virus sont dans la nature et souvent  visible à l’œil nu.

Il était environ 14  heures mercredi 18 mars 2020, quand Yasmine et ses petites camarades se sont retrouvées  dans la cour de son oncle pour jouer. Selon son oncle Voli Bi Valentin agent de sécurité, ”Yassy” comme on appelle affectueusement, a disparu d’entre ses amies au cours de leur jeu. Ne la voyant plus, les parents n’ont pas perdu de temps, ils se sont tout de suite mis à sa recherche. On demande aux voisins et on cherche un peu partout, mais pas de trace de la gamine. Ça dévient inquiétant, les parents sont inquiets. Ils procèdent alors par des fouilles rigoureuses des coins et recoins. Mais rien à signaler Yassy reste introuvable.
Quelques minutes plus tard on entend un petit cri d’enfant venant d’une maison inachevée juste à côté de la cours de son oncle. Vite tout le monde se précipite à cet endroit. Une surprise désagréable s’offre aux parents de Yasmine. On découvre l’odieux Koné le malfaiteur en train d’agresser sexuellement le bébé de son ami. ”Quelle honte,  tuez le!” crient des femmes horrifiées devant un tel spectacle déshonorant pour un homme,qui peut être père. Sur le champ les jeunes des environs s’acharnent sur l’irresponsable violeur pour en finir.
Fort heureusement pour lui, le commissariat du 17 arrondissement Yopougon avait déjà été alerté et le violeur a pu échapper  à un lynchage.
Koné le violeur

Pendant ce temps la petite Yasmine est immédiatement conduite  d’urgence au sanitaire urbain à base communautaire au km 17 d’Adiopodoume, La sage femme d’État qui l’a examinée, confirme une présence de sang avec une sévère déchirure de l’hymen. Mais elle a rassuré que la petite Yasmine est hors du danger. Ce brigand violeur répondra de son acte abominable de viol. Un crime contre l’humanité. 20

Hortense Loubia Kouamé.

Kadja

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *