Abidjan-Covid-19: Dominique Ouattara don de kits de 15 millions de franc CFA entreprises de presse

Abidjan-Covid-19: Dominique Ouattara don de kits de 15 millions de franc CFA entreprises de presse

La première dame ivoirienne Dominique Ouattara , par ailleurs présidente de Children Of Africa, dans la lutte contre la propagation du coronavirus a fait un don en matériels sanitaires et des vivres d’une valeur de 15 millions de francs CFA aux journalistes et aux entreprises de presse de Côte-d’Ivoire. 

Après le soutien aux populations des 13 communes du district d’Abidjan, la Fondation Children Of Africa a décidé d’apporter une aide aux acteurs des  médias en Côte d’Ivoire en leur offrant des kits composés de gants, Seaux, cache-nez, gels hydro-alcooliques, savons liquide, les sacs de riz, pattes alimentaires, gel hydro alcoolique, riz, huile rafinée et autres matériels importants.

La directrice de Children Of Africa, représentante de la première dame, a dit sa satisfaction de présider cette cérémonie de remise de don aux hommes de médias. Elle a ensuite reconnu leurs engagements aux côtés de ladite fondation dans ses tâches. Nadine Sangaré a fait savoir que la solidarité doit-être un devoir social en Côte d’Ivoire face à cette grave crise sanitaire. ” Grâce à vos engagements à ses côtés à de diverses occasions, son combat pour un meilleur avenir pour les enfants d’Afrique en général et en particulier en cote d’Ivoire trouve un éco favorable” a t elle indiqué.

A l’entendre ces mesures de distanciation sociale sont non sans conséquences et cette situation selon elle, affecte le bon fonctionnement de toutes les entreprises ainsi que celle de la presse. ‘‘En effet votre travail vous oblige au quotidien de côtoyer les populations à travers diverses actions sur le terrain afin de mieux les informer’.

Le président de l’Union Nationale des Journalistes de Côte-d’Ivoire (UNJCI), a quant à lui salué le geste de la donatrice. Il a ensuite fait un plaidoyer auprès du gouvernement afin qu’il prenne en compte les journalistes dans la gestions du fond de 17 milliards de soutien de lutte contre le covid-19. Jean Claude Coulibaly voudrait que la presse soit prise en charge comme ce que le gouvernement envisage faire pour les corps médicaux et les forces de l’ordre. Car, dit t il, les journalistes au risque de leur vie, s’investissent sur le terrain en ces temps de confinement pour informer, sensibiliser et éduquer aux mieux la population ivoirienne face à cette crise sanitaire.

Aux responsables de presse qui selon lui, on mis leurs journalistes au chômage à cause de cette crise de covid-19, le ozyron de la presse recommande de les rappeler afin de relever ensemble ce combat contre cette pandémie.

Hortense Kouame

Kadja

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *