Education nationale: les partenaires sociaux ivoiriens saisis des réaménagements

Education nationale: les partenaires sociaux ivoiriens saisis des réaménagements

«Il est important d’informer nos partenaires sociaux que sont les syndicats, des réaménagements intervenus, pour qu’ensemble nous puissions conjuguer nos efforts et aller de façon harmonieuse vers la réouverture des classes», a expliqué le directeur de cabinet de la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Assoumou Kabran, à l’issue d’une rencontre qu’il a présidée, le 11 mai 2020 à Abidjan.

Une rencontre avec les partenaires sociaux du système éducatif, afin de les informer des réaménagements effectués par le ministère. Ce, relativement à la reprise effective des cours annoncée dans les établissements scolaires sur l’ensemble du pays à compter du 18 mai 2020, à l’exception des Directions régionales d’Abidjan, Dabou, Aboisso et de la Direction départementale de Grand-Bassam.

Le directeur de cabinet a annoncé aux responsables syndicaux qu’au primaire, une organisation prudente de l’occupation des salles de classe par rotation (un jour sur deux) est prévue entre les classes de CE1, CM1, CM2 et celles de CP1, CP2 et CE1. Tandis que les tout-petits de la maternelle dont le programme était presqu’achevé lorsque la mesure de fermeture des écoles est intervenue, seront mis en vacances. Il a dit qu’au 14 août 2020, les enseignements et les examens de fin d’année seront terminés et les orientations en classe de seconde et les affectations en classe de 6è seront faites, pour que l’année 2020-2021 puisse démarrer à bonne date, à savoir le 14 septembre.

ecoleAssoumou Kabran a également informé les syndicats de la mise en place d’une plateforme www.education.gouv.ci/covid-19-identification-menetfp-pour-autorisation-de-sortir-dabidjan pour l’inscription en ligne de tous les élèves, enseignants et personnels administratifs confinés à Abidjan, afin d’organiser le retour sécurisé de ceux-ci vers l’intérieur du pays du 11 au 17 mai 2020. Quant au Grand Abidjan, des réflexions sont en cours pour examiner les conditions de la réouverture des établissements.

Grace Ozyhylly

Kadja

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *