Un an jour pour jour que la douleur ronge une mère et une femme: DJ Arafat a disparu brusquement le 12 août 2019

Un an jour pour jour que la douleur ronge une mère et une femme: DJ Arafat a disparu brusquement le 12 août 2019

Depuis le 12 août 2019, l’artiste chanteuse Tina Glamour a perdu sa joie de vivre avec la disparition brusque de son fils Ouhan Ange Didier. L’artiste compositeur, chroniqueur et arrangeur DJ Arafat décédé suite à un accident de moto à Abidjan. Laissant derrière lui sa femme Carmel Sama, ses enfants ainsi que les millions de chinois. Le monde musical est secoué par cette mort tragique. Une disparition qui a véritablement perturbé plus d’un dans le monde en général et en particulier les ivoiriens.

Tina Glamour l’artiste chanteuse n’arrive pas à se remettre de cette  perte brutale de son enfant décédé, après une violente collusion de sa moto et un véhicule. Cette douleur la ronge et la rongera à jamais. L’angoisse et les larmes perturbent encore son sommeil il y a déjà un an jour pour jour. Elle multiplie des vidéos afin de traduire son chagrin.

Carmel Sama a perdu aussi son ami, son mari,  à qui elle avait juré amour et fidélité jusqu’à ce la mort les séparent. Ils sont séparés par le destin qui en a décidé autrement. DJ Arafat est parti très tôt. Car il aura vécu aussi comme  une étoile  filante. Brusque célébrité, brusque gloire. Les enfants ne verront plus leur papa qui a quitté la maison, depuis un an. La Côte-d’Ivoire a perdu une légende de sa musique, un génie créateur, une Star internationale.

La nation ivoirienne n’oubliera pas de sitôt son artiste chanteur compositeur, chroniqueur et arrangeur DJ Arafat. Une légende, une perle rare qui a adopté les enfants de la rue leur donnant la joie de vivre par la cadence rythmée au son sa musique du coupé décalé. Il les appelait ”la chine populaire, donc chaque élément s’appelle ”chinois’‘. Adulé par la jeunesse, il avait même des fanatiques très attachés à lui au point où Ouhan Ange Didier dit DJ Arafat s’est fait baptiser le ”Daïshican”.

Obsédée et passionnée par la moto, la légende ivoirienne du ‘‘coupé décalé’’ a même initié une danse intitulée ”Motomoto”. Mais il n’aura pas le temps de faire la promotion de cette danse que la mort l’a emporté loin des siens et de sa passion, la musique. Le monde musical ivoirien et du monde entier pleure encore Ouhan Ange Didier dit DJ Arafat, depuis un an qu’il a été tué brutalement par sa propre moto à Abidjan.

Il est mort sous les yeux impuissants de ses fans, alors qu’il leur faisait plaisir en planant sur le goudron nuitamment. Ce jour du 12 août 2019 était la fin de ses jours sur terre. Arafat est donc fini complètement laissant derrière lui, des millions de fans dans l’amertume. Que dire, quel gâchis! Cette mort tragique a perturbé les artistes en général et en particulier sa famille, surtout sa mère Tina Glamour et ses enfants qui ne cesseront jamais de le pleurer.

Sa mort a changé la vie de certains artistes en l’occurrence Claire Bahi qui  du coupé décalé a viré vers la louange à Jésus Christ,  pour sa propre protection dit-elle. Depuis elle chante pour Dieu. Honneur  à l’artiste Ouhan Ange Didier dit DJ Arafat en ce premier anniversaire de sa disparition.

HORTENSE LKOUAME

Kadja

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aimer [...] x