Histoires vécues: quand les femmes de ménage mettent le grappin sur les maris de leurs patronnes

Histoires vécues: quand les femmes de ménage mettent le grappin sur les maris de leurs patronnes

Des témoignages et conseils

Une femme de ménage est la plus douce, la plus soumise et la plus engagée dans le ménage d’un foyer. Elle est sous les ordres de sa patronne, mais son rôle de la bonne à tout faire la favorise au point de mettre le grappin sur le mari jusqu’à devenir elle-même maîtresse de foyer. Et ce, au détriment de sa patronne. Au micro de femmeinfos.ci, des témoignages des femmes de ménage, des femmes mariées et des maris qui en sont des victimes.

Selon les femmes de ménage, une femme de ménage est celle qui s’oublie pour le bonheur d’un foyer. Elle prend soin des enfants, de la femme, du mari et même des animaux domestiques. A les entendre, c’est encore la femme de ménage qui s’occupe de la cuisine et bien d’autres plus encore. Avec cette responsabilité qu’elle endosse dans ce foyer, la femme de ménage finit par gagner le cœur de l’homme au foyer.

Ici, les  femmes de ménage livrent les vraies raisons qui leur font perdre la tête aux maris de leurs patronnes. Ange Gaëlle S. une femme de ménage, soutient qu’il y a de la chance partout où l’on se trouve. Pour elle si c’est en étant une femme de ménage qu’elle trouve le bonheur avec le patron, t’en pis pour la patronne qui n’a pas su prendre soin de son homme.

”Qui n’aime pas avoir un foyer ! Nous on vient travailler chez les couples,  mais si la femme nous livre sa famille, nous aussi nous devons en profiter. C’est la femme au foyer même qui nous offre son mari sur un plateau en or. Par exemple si c’est moi la bonne qui doit laver les dessous de monsieur, je dois faire leur lit, nettoyer leur toilette, connaître le plat préféré de monsieur et faire toutes ses courses alors que la femme est là, mais si l’homme vient vers moi, je ne peux pas refuser. Je m’impose même au contraire et je construis ma propre vie avec son mari si c’est le destin. J’en assume les conséquences sans état d’âme” a-t-elle confié.

Quant à la femme au foyer, c’est à dire la patronne, elle pense que c’est méchant de la part des servantes qui arrachent les maris des patronnes. Charlène G., une victime qui a perdu son époux au profit de sa bonne témoigne: ”Une petite fille très sale que j’ai reçue dans ma maison. Je l’ai lavée, je lui ai appris à faire la cuisine, à prendre soin d’une maison et des enfants. Aujourd’hui, mon  mari m’a laissée pour elle. Et il s’est même marié légalement avec elle. Pour aller voir mes propres enfants c’est un tas de problème. Je laisse pour moi à Dieu” se console-t-elle

L’homme détourné par sa bonne, pour sa part a insisté que c’est la faute aux femmes si les hommes choisissent des femmes de ménage à leur place. Car, explique jean Jacques K. Une fois qu’une femme de ménage rentre dans un foyer, toutes les tâches ménagères lui sont confiées. Tout ce qui est à faire, l’épouse laisse à la portée de la bonne. Il pense que c’est ce qui pousse les hommes à s’attacher aux femmes de ménage. ”Comment peut-on comprendre que mon plat préféré, c’est la femme de ménage qui le connait. Ma garde-robe, c’est elle qui en prend soin. C’est encore elle qui connait mon goût pendant que ma femme passe son temps à dormir sous prétexte qu’elle travaille beaucoup. Si elle n’a pas de temps pour moi et qu’elle n’est pas en mesure de me rendre heureux, à quoi bon me fatiguer, alors qu’il y en a une  qui est déjà prête à tout pour moi ! Je peux prendre la femme de ménage sans regret”. Tout comme lui, certains hommes attestent que les femmes ne s’entretiennent plus une fois dans  le foyer. Ce qui leur fait perdre ledit foyer.

Les femmes, lorsqu’elles sont au dehors, elles sont désirables et agréables à voir. Mais une fois au foyer, elles se délaissent. Donc on est obligé de prendre celle qui est propre même si c’est une servante. Elle n’est pas née bonne bien au contraire c’est une femme battante” disent-ils.

Dans l’ensemble la faute viendrait de la patronne qui n’accorde pas de temps à son homme et le livre à la ménagère. Mais, l’homme qui laisse sa femme pour sa femme de ménage mérite-t-il considération et respect ? Il est plus à qualifier d’inconscient car, il ne pourrait exister de raisons suffisantes  à préférer sa femme de ménage à celle pour qui des engagements ont été pris et à qui l’on déclarer amour  pour la vie en toute responsabilité. La femme qui se laisse piquer son homme par sa bonne est de son côté une femme ”naïve”  et appelée dans le jargon des ménagères, ”femme tuyau”  et la femme de ménage qui prend son patron est audacieusement surnommée ”dévoreuse”.

Partant de ce fait, d’après une doyenne au foyer, une femme devrait accorder plus d’attention à son homme S’engager elle-même dans son ménage et veiller aux activités de la femme de ménage qui  se limite seulement à la cuisine. Maman Hehouman, une  femme au foyer qui a vécu plus de 40 ans avec son mari croit qu’une femme de ménage doit être seulement une aide pour les autres tâches ménagères.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

‘‘Et la femme au foyer demeure la maîtresse de son ménage pour pourvoir garder son homme et son foyer. ‘‘L’homme est le pilier de la famille qui devrait faire comprendre à la femme ses désirs au risque d’être assujettie à de telles bassesses en abandonnant sa propre femme pour la servante”.

HORTENSE  L. KOUAME

Kadja

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aimer [...] x