Côte d’Ivoire : Les femmes de l’APCECI présentent les merveilles de la coiffure à l’Agora de Koumassi

Côte d’Ivoire : Les femmes de l’APCECI présentent les merveilles de la coiffure à l’Agora de Koumassi

Côte d’Ivoire : Les femmes de l’APCECI présentent les merveilles de la coiffure à l’Agora de
Koumassi
Du 15 au 20 septembre 2020 se tient à l’Agora de Koumassi, la première édition du festival
économique, culturel et sportif dénommé : « La Résidence artistique de Koumassi » dont le
thème est : « L’Art et la Culture au service du développement local et de la cohésion
sociale ». Pour la journée du vendredi 18 septembre 2020, les femmes regroupées au sein de
l’Association des professionnelles de coiffure et esthéticiennes de Côte d’Ivoire (APCECI)
étaient à l’honneur. Cette association dont la section de Koumassi est forte de 350 membres a
effectué un défilé de présentation de coiffures toute aussi belles les unes que les autres.
A cet effet, Mme Tiémélé Rachelle, première vice-présidente et présidente de la section de
Koumassi représentant la présidente nationale de l’APCECI, Mme Amari Marie-Claire, a
remercié les organisateurs regroupés au sein de l’Association des sculpteurs de Koumassi
pour les avoir associées à cette première édition de « La Résidence artistique de Koumassi ».
Mme Tiémélé Rachelle qui avait à ses côtés, la 2 ème vice-présidente de l’APCECI, Brou
Laurence, a également rendu hommage à Ivoire Agora partenaire officiel de ce festival
culturel et sportif.
Elle a invité les responsables de Ivoire Agora à faire en sorte que ledit festival se tienne
chaque année et soit plus grandiose au cours des années à venir. Il faut noter qu’étaient
présents à cette cérémonie de défilé de présentation de coiffure de l’APCECI, l’Ambassadeur
de France en Côte d’Ivoire, Gilbert Huberson, le PCA de Win Win Afrique, Regis
Charpentier, le directeur général Ivoire Agora, Sidibé Ismail. Regis Charpentier, co-parrain
de cet événement, a, d’ailleurs, annoncé la construction sur l’ensemble du territoire ivoirien
91 agoras qui sont des complexes sportifs, lieu de brassage culturel et sportif et de promotion
de la paix ainsi que de cohésion sociale. Selon lui, Koumassi constitue la première étape de
cette construction.
Ben Kakou

femme_infos

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *