Détentions de parlementaires : les Députés de l’opposition décident de boycotter les travaux de l’Assemblée nationale

Détentions de parlementaires :  les Députés de l’opposition décident de boycotter les travaux de l’Assemblée nationale
À Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale
Monsieur le Président,
Depuis le 09 novembre 2020 , les DÉPUTÉS ont été informés par le Président de l’Assemblée Nationale de la reprise des travaux parlementaires.
Cette reprise des travaux, Monsieur le Président, se fait dans un contexte socio-politique délétère qui ne garantit pas la sécurité des DÉPUTÉS de l’opposition .
En effet, les derniers faits en date concernent  l’arrestation, le Mardi 03 Novembre 2020 :
— Du Professeur MAURICE KAKOU GUIKAHUÉ, député à l’Assemblée Nationale, Président du Groupe Parlementaire PDCI-RDA
— Du Sénateur SERI BI N’GUESSAN PRIVAT
— Du Sénateur KOFFI BASSY
L’arrestation le 06 novembre 2020, de Monsieur AFFI N’GUESSAN PASCAL , député à l’Assemblée Nationale.
Toutes ces personnalités ont été inculpées et placées sous MANDATS de dépôt en violation flagrante de leur IMMUNITÉ PARLEMENTAIRE.
En outre, le Député MABRI TOIKEUSSE est menacé d’arrestation.
C’est ici le lieu de rappeler qu’en date du 23 décembre 2019 , des Députés de l’opposition notamment du Groupe Parlementaire RASSEMBLEMENT , avaient été arrêtés et incarcérés dans les mêmes conditions.
À ce jour , le Député ALAIN LOBOGNON est toujours détenu et incarcéré .
Aussi, saisissons nous l’opportunité de cette correspondance pour demander la libération, sans délai, et l’arrêt des poursuites judiciaires de nos collègues.
Fort de ce qui précède, la participation des DÉPUTÉS DE L’OPPOSITION n’est pas garantie pour la suite des travaux parlementaires .
Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de nos salutations distinguées.
Pour les Groupes Parlementaires de l’opposition
Mme Yacé De Mel Laurette Andrée

femme_infos

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aimer [...] x