La présidente de l’ONG Agonon Gohenin plus Tchika Agnès a réuni samedi 19 janvier 2021

La présidente de l’ONG Agonon Gohenin plus Tchika Agnès a réuni samedi 19 janvier 2021, les femmes et les hommes de sa région Lakota autour d’un déjeuner d’amitié et de fraternité. A l’occasion elle a invité ses parents à la cohésion sociale pour instaurer la réconciliation et la paix véritable dans leur région.
Il s’agit pour Agnès Tchika de faire le point des activités précédentes et identifier d’autres projets. Produire du vivrier, surtout cultiver du riz est l’un des projets forts de leur ONG. Selon elle, Agonon Gohenin  plus veut dire levez-vous pour agir en confraternité avec les autres frères et sœurs ivoiriens. Son objectif c’est de lutter pour le bien être social. La présidente de l’ONG a indiqué qu’elle a pour vocation d’aider les enfants et les femmes vulnérables ainsi que les horpelins et les veuves. Pour elle la paix et la cohésion sociale est le socle d’un développement. Elle en interpelle donc ses parents à cultiver un esprit de paix et de cohésion sociale. Pour la réussite de ses projets Agnès Tchika n’a pas manqué de demander de l’aide à la première dame Dominique Ouattara et au ministère de la femme de la famille et de l’enfant. ” nous demandons une aide financière et matérielle au ministère de la femme et à notre maman Dominique Ouattara, car nous voulons faire beaucoup d’activités et d’actions en faveur des femmes battues et des enfants maltraités, mais nous n’avons pas de moyens. Nous demandons aussi à nos sœurs qui vivent à l’étranger de se souvenir de nous et en nous venant en  avec du matériel pour soutenir nos actions” a t elle indiqué. Plusieurs filles et fils de Lakota étaient au rendez-vous de ce déjeuner d’amitié et de retrouvailles au son de la musique  traditionnelle Dida
Hortense Kouame

femme_infos

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *