Cohésion sociale : La Confédération des victimes des crises ivoiriennes, rend hommage à la Ministre Mariatou Koné

Cohésion sociale : La Confédération des victimes des crises ivoiriennes, rend hommage à la Ministre Mariatou Koné
Rencontre entre la Ministre Mariatou Koné et une délégation confédération des victimes des crises ivoiriennes (COVICI)
Une délégation de ladite confédération, conduite par son Président du Conseil d’Administration , KANTE Lassina , a été reçue par la Ministre Mariatou Koné le mercredi 3 février 2021 à son cabinet.
La confédération des victimes des crises ivoiriennes (COVICI) est résolument engagée aux côtés du Ministère de la Solidarité , de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la pauvreté , pour la consolidation de la paix et le renforcement de la cohésion sociale.
Une délégation de ladite confédération, conduite par son Président du Conseil d’Administration , KANTE Lassina , a été reçue par la Ministre Mariatou Koné le mercredi 3 février à son cabinet.
La COVICI , qui a bénéficié d’appuis technique et financier de la part du Ministère, est venue faire le point des activités menées sur le terrain notamment les campagnes de sensibilisation et la caravane initiées lors de la présidentielle de 2020.
Saluant les actions du Président de la République ALASSANE OUATTARA et du Gouvernement , cette faîtière au félicité la Ministre Mariatou Koné, pour la bonne conduite du processus de réparation des préjudices des crises survenues en Côte d’Ivoire et son soutien constant . Elle a également exprimé son satisfecit quant à la parfaite collaboration entre le Ministère et les associations de victimes.
Félicitant la COVICI pour le travail abattu sur le terrain et les résultats obtenus , la Ministre a réaffirmé la volonté du Gouvernement à œuvrer davantage pour le bien-être des populations en général et particulièrement celui des personnes vulnérables et des victimes. Cette volonté du chef de l’état se traduit en actes au quotidien depuis son accession à la magistrature suprême.
Poursuivant, elle a encouragé les associations de victimes, notamment la COVICI à poursuivre les actions de sensibilisation , en prélude aux élections législatives , car selon elle, les victimes font partie des personnes les mieux placées pour parler de paix.
Marcel Pulaski

femme_infos

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *