Côte d’Ivoire : Des jeunes du village de Dompleu sensibilisés sur les méfaits de l’excision

L’association « Stop au chat noir », en collaboration avec l’organisation non gouvernementale « Loucha » (lève-toi en langue locale), ont sensibilisé samedi 13 février 2021 des jeunes de Dompleu (à une dizaine de kilomètres de Man) sur les méfaits de l’excision. Cette activité a eu pour objectif d’expliquer aux enfants et aux jeunes dont l’âge n’excède pas 21 ans, les conséquences des mutilations génitales féminines, en suscitant un éveil de conscience pour les impliquer dans la prévention et la dénonciation des cas d’excisions pratiqués clandestinement dans la localité. « Aujourd’hui, nous sommes venus à Dompleu à la rencontre de l’ONG Loucha avec la présidente fondatrice, Mme Odile Parel, pour parler de mutilations génitales.
Marcel Pulaski

femme_infos

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aimer [...] x