Côte d’Ivoire-Bafing : des jeunes formés à l’entrepreneuriat pour faire face aux défis du développement de leur région

Côte d’Ivoire-Bafing : des jeunes formés à l’entrepreneuriat pour faire face aux défis du développement de leur région

23-12-2018 (femmeinfos.ci) A l’initiative de la Cellule Fraternelle des Élèves et Étudiants du Bafing (CFEEB), plusieurs jeunes de cette région du pays ont bénéficié, le samedi 22 décembre 2018, à l’amphithéâtre d’Agitel formation, d’une formation en entrepreneuriat, en vue de relever les défis de développement de leur localité. C’était à l’occasion d’une journée entrepreneuriale organisée par les membres du CFEEB qui a réuni d’importants experts autour d’une thématique  majeure: ”Engagement entrepreneurial de la jeunesse du Bafing : Enjeux, défis et solutions de financement’’

Animant la conférence inaugurale sur le sujet, Dr Moussa Elias Farrakhan Diomandé a encouragé le corpus jeune de sa région à « envisager l’entrepreneuriat sous plusieurs formes et à changer de paradigmes. Dites-vous surtout que personne ne développera votre région à votre  place », a-t-il préconisé. L’expert en entrepreneuriat et business strategy a encouragé les jeunes à entreprendre en prenant appui sur les énormes potentialités que regorge le Bafing. Car, convaincu « qu’il  n’y a pas de solutions miracles. ».

Poursuivant, l’adjoint au maire de Séguéla, pour qui le système éducatif ivoirien devrait initier la jeunesse à l’entrepreneuriat, s’est voulu plutôt formel à l’endroit de ses participants. « Ce qu’on attend de vous, c’est votre engagement. Et retenez que l’entrepreneur c’est qui vise loin et qui s’informe au mieux sur ce qu’il veut entreprendre avant de s’y engager. Aussi, en entrepreneuriat le budget n’est-il pas ce qui pose problème, mais surtout le manque de réflexion autour du budget », a-t-il fait remarquer.

Enfin, saluant l’action du CFEEB, Dr Diomandé a encouragé les  jeunes de sa région à s’investir dans l’entrepreneuriat et les a rassurés de son soutien, en vue du succès de cette mission. A cette rencontre, meublée par des panels et formation sur ”comment trouver une idée d’affaire et devenir grand”, Ben Aziz Konaté, prix national d’excellence 2016 du plus jeune entrepreneur ivoirien au nombre des panélistes, a lancé un message fort à ses amis jeunes de Côte d’Ivoire. « Les jeunes d’aujourd’hui doivent se dire, je dois avoir ma propre entreprise, parce qu’il n’y a pas d’emploi pour nous », a déclaré le panéliste  qui se dit convaincu que seule la vision d’un jeune peut déterminer son avenir.

Esther Grobly Gbegnon

Idrissa Konate

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *