Région de la Marahoué : Le montant du FAFCI passe de 900 millions à 1,4 milliard de FCFA

Région de la Marahoué : Le montant du FAFCI passe de 900 millions à 1,4 milliard de FCFA

La Première Dame ivoirienne, Dominique Ouattara, a annoncé le vendredi 25 septembre 2020 à Bouaflé, une rallonge de 500 millions de FCFA de la dotation du Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI) pour la Région de la Marahoué, soit un montant total de 1,4 milliard de FCFA.

L’annonce a été faite au cours d’une cérémonie de remise de dons et de chèques FAFCI aux femmes de la Région de la Marahoué, en marge de la visite d’Etat entreprise par le Chef de l’Etat dans ladite région du mercredi 23 au samedi 26 septembre 2020. « Chères sœurs, je suis fière des activités que vous réalisez, grâce au FAFCI. Pour vous encourager et donner la chance à davantage de femmes de sortir de la précarité, j’ai décidé de vous accorder une dotation supplémentaire de 500 millions de FCFA. Ainsi, le montant total du FAFCI pour la Région de la Marahoué s’élève à 1 milliard 400 millions de FCFA », a souligné la Première Dame.

Le FAFCI est opérationnel dans la Marahoué depuis 2012, avec un capital reçu à ce jour de 900 millions de FCFA et un taux de remboursement de 98% que la Première Dame a salué. Selon Dominique Ouattara, ce fonds a permis aux femmes de la Région de mener des activités génératrices de revenu et aujourd’hui, elles peuvent subvenir aux besoins de leurs familles, être autonomes et épanouies.

Outre le FAFCI, la Première Dame a remis des dons en nature d’une valeur de 500 millions de FCFA aux femmes de la Région pour renforcer les activités économiques. Ces dons comprennent, entre autres, du matériel agricole et des semences, du matériel de couture et de coiffure, des ustensiles de cuisine et de la logistique de restauration, du matériel informatique et des équipements de loisirs.

Dominique Ouattara a également offert une ambulance à Manoufla, une localité située entre Bouaflé et Sinfra. Cette cérémonie a enregistré la présence du Président Alassane Ouattara qui a souhaité qu’en 2025 le FAFCI, vu le fort taux de remboursement, prenne en compte 500 000 femmes, c’est-à-dire le double des actuelles bénéficiaires dans la Marahoué. Etait également présents à cette cérémonie le premier ministre Hamed Bakayoko, des membres du gouvernement et de plusieurs personnalités.

Ben Kakou

SOURCE : CICG

femme_infos

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *