La ministre Kandia Camara invite Coges à se plier aux consignes de Ouattara

«Surseoir à tout décaissement de fonds à compter de janvier 2021. Faire le bilan de vos trésoreries». Telles sont les consignes laissées par la ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation professionnelle, Kandia Kamara aux présidents des Comités de gestions des établissements scolaires (Coges). Ce, le 24 décembre, à Abidjan-Cocody, au cours d’une rencontre avec les acteurs du système éducatif.  «Aux présidents des Coges, votre rôle est aussi éminemment important que celui des présidents des assemblées. Je voudrais vous féliciter pour le travail que vous abattez et je vous engage à vous inscrire résolument dans la vision du Chef de l’Etat. Pour l’heure je vous invite au respect des consignes ci-après : Suspendre toute levée de cotisation et dépense à compter de janvier 2021», a déclaré Kandia aux représentants des Coges présents. Non sans rappeler que  lors de la cérémonie solennelle de prestation de serment, Alassane Ouattara a réaffirmé son engagement en faveur de l’école obligatoire et la gratuité de l’école publique pour les enfants de 6 à 16 ans.  «Toute chose qui a amené le Président  a annoncé, le 14 décembre 2020, la suppression des frais. Ces frais de l’avis des parents et des acteurs de l’école ivoiriens seraient un frein à la gratuité de l’école. Afin de lever tous les obstacles à la mise en œuvre complète de cet engagement, j’ai décidé que, pour compter de janvier 2021, le Gouvernement et les collectivités locales prendront en charge les frais des Comités de Gestion des Établissements Scolaires, en abrégé COGES, jusque-là supportés par les parents d’élèves dans le Primaire et le Secondaire », a rappelé Kandia Kamara aux Présidents des Coges.

 

Marcel Pulaski

femme_infos

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aimer [...] x