Musique tradimoderne:  Nadège Taki, une voix montante de la musique ivoirienne

Musique tradimoderne:  Nadège Taki, une voix montante de la musique ivoirienne

De son vrai nom, TakiGondo Nadège, Nadège Taki née en 1983 a la musique dans le sang, car fille de Feu EuzobioTaki Blin, aujourd’hui disparu, mais qui était un artiste bien connu dans le département d’Oumé.

A l’âge de 10 ans déjà, elle chantait dans la chorale d’une église de christianisme céleste. La jeune dame pour sa 2ème  production vient de mettre sur le marché un album intitulé ” Confirmation” dont la présentation a eu lieu le samedi 6 février dernierà l’espace le Baron de Yopougon Selmer.  Composé de huit (8) titres, le nouvel opus met en exergue les bienfaits de l’amour, mais dénonce également les méfaits de notre société.

Avec le soutien de la SK production, structure de communication spécialisée dans la promotion des évènements culturels, Nadège Taki s’engage désormais à faire la promotion de la culture Gban en léthargie. Avec ”Confirmation”, Nadège Taki entend garder les traces de son défunt père pour perpétuer le riche répertoire Gban. La présentation de l4oeuvre a vu la présence de Yao Romeo, cadre d’Oumé, parrain attitré des artistes Gban. Il, a rappelé les liens d’amitié qui existaient entre le défunt père de Nadège Taki et lui.

«Je suis là ce soir pour soutenir ma fille qui doit arriver là où son père n’est pas arrivé au niveau de la musique. Je continuerai de la soutenir parce que depuis longtemps je suis le parrain des artistes Gban. Quand on achète un CD de 1000 FCFA a 35 000 FCFA c’est une façon d’aider nos jeunes. C’est pourquoi, je demande aux autres cadres Gban de soutenir nos jeunes qui prennent des initiatives ». Nadège Taki, une voix montante de la musique ivoirienne

GRACE  OZHYLLY

Kadja

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *