DANANE : LE 2EME CONSEIL MUNICIPAL LANCE PLUSIEURS PROJETS POUR LES FEMMES EN 2020

DANANE : LE 2EME CONSEIL MUNICIPAL LANCE PLUSIEURS PROJETS POUR LES FEMMES EN  2020

Finies les élections couplées régionales et municipales du 13 octobre 2018 sur l’étendue du territoire ivoirien. L’heure est au travail pour honorer les engagements pris lors de la campagne électorale. A Danané, c’est la liste “changeons Danané’’ conduite par le docteur Ouattara Lacina qui est  sortie victorieuse dans la cité aux ronces.  En effet, le samedi 23 Février dernier, s’est tenue la deuxième session du conseil municipal en présence de la majorité des conseillers et les populations.

Un festivale pour la femme rurale DAN

Au cours de cette session plusieurs points ont été a l’ordre du jouer à savoir l’analyse des taxes municipales pour l’exercice 2019, l’analyse du cadre organique des emplois, la présentation des projets du programme triennal 2019, 2020 et 2021 et l’analyse du budget pour l’exercice 2019. Le premier magistrat de la cité aux ronces, Docteur Ouattara Lacina a exprimé sa totale satisfaction de voir ses collègues du conseil municipale toujours dévoués pour la cause de la commune. Dans son adresse, il a relevé les difficultés que la mairie rencontre notamment le recouvrement des taxes municipales. A ce sujet, il a souligné que certaines populations sont encore réticentes de la perception des taxes municipales.

Pour palier  ce problème crucial, plusieurs rencontres ont été organisées avec toutes couches-socio-professionnelles afin de bien cerner l’importance des taxes qui concourent à l’établissement du budget communale et qui demandent à terme, la capacité de la commune à se prendre en charge. A Danané, comme la plupart des villes de la côte d’ivoire, la question de l’insalubrité est une équation difficile à résoudre dans la commune. « L’enlèvement des ordures est une priorité pour le conseil municipal. Cette  opération est onéreuse et ne peut-être concrètement menée que grâce à des moyens matériels et financiers adéquates. Il est important que les populations comprennent et apportent leur modeste contribution pour que la ville soit propre et agréable » a-t-il invité.

En dépit de quelques difficultés que rencontrent la commune, le premier magistrat a indiqué que l’espoir est permis afin de faire de la cité de Danané, une ville paisible. « je suis venu pour travailler et mettre les fondamentaux là ou il y a le vide. » a-t-il martelé. Ajoute-il que l’an 2019 est l’année de repositionnement de tous les services de la mairie et fait-il du budget primitif un budget de prudence qui s’élève à 149.9999.000 de fcfa pour le fonctionnement. Au cours

Exif_JPEG_420

de cette 2esession du conseil municipal, le maire a égrainé quelques projets qui pourront faire sortir Danané de sa léthargie notamment, la construction d’un foyer des jeunes à Dronguiné et à Danané, construction d’une maternité au sein du centre de santé de Dioulabougou, acquisition de matériels pour le marché de gros transfrontalier, le réprofilage lourd des voies communales dégradées et bien d’autres. Cette session constitue pour le premier magistrat de jeter les bases d’un développement certain pour la commune et invite les cadres et les populations à se serrer les coudes.

Dan De San

Kadja

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *