Leadership Féminin : les activités 2019-2022 du réseau africain des femmes leaders lancées

Leadership Féminin : les activités 2019-2022 du réseau africain des femmes leaders lancées

18-4-2019 (femmeinfos.ci) La cérémonie de lancement des activités du Réseau Africain des Femmes Leaders (RESAFEL) s’est déroulée, le vendredi 05 Avril 2019, sous l’égide du ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant représenté par le Dr Binaté Namizata Fofana et sous le parrainage de madame M’Bahia Bamba Maférima Directrice générale adjointe des Impôts, avec pour thème ‘’sensibilisation sur le droit d’accès de la femme à la terre en milieu rural en Côte d’Ivoire’’.

La vision du RESAFEL est de permettre à toutes les catégories de femmes d’être autonomes et d’exceller dans son domaine d’activité. A ce jour, le réseau compte 30 organisations avec environ 1000 membres en Côte d’Ivoire et dans plusieurs pays de la sous-région. Selon la présidente madame Albertine TOHAN, « ce réseau qui regroupait quelques personnes lors de sa création en 2015, a besoin de mobilisation et de proposition, car c’est ensemble qu’on peut aller plus loin. Ainsi l’objectif du RESAFEL est de faire le maillage de tout le continent, afin de mutualiser les efforts tout en se partageant les expériences ».

La cérémonie a été l’occasion de relever certains obstacles à la réalisation des objectifs du RESAFEL. Il s’agit notamment des difficultés des femmes à légaliser leurs organisations du fait de la lenteur du processus, le manque de professionnalisation de la gestion des organisations, le manque de débouchés pour l’écoulement des produits, le manque de financement et la question du droit à la terre pour les productrices du vivrier.

Pour la période 2019-2022 les priorités du RESAFEL sont d’abord, de continuer à implanter le réseau localement et partout en Afrique et consolider sa présence dans tous les pays où il sera installé, en participant à toutes les rencontres et manifestations relatives aux femmes et sur les thèmes relatifs à leurs préoccupations, renforcer la coopération internationale pour une unité d’actions en faveur d’une Afrique solidaire productrice et innovante.

Ensuite, sensibiliser et vulgariser tous les textes législatifs et réglementaires relatifs au droit foncier des femmes tout en engageant un plaidoyer pour la prise en compte de ses droits, soutenir et valoriser les activités de ses membres par des démarches de qualité, afin qu’elles soient compétitives au plan international.

Enfin, organiser chaque fin d’année une semaine de promotion de la femme leader qui se terminera par les Awards de l’entreprenariat féminin et encourager la multiplication et la professionnalisation des coopératives des artisanes et des travailleuses du vivrier, afin d’optimiser leurs conditions.

Syntiche Kazon

Idrissa Konate

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aimer [...] x